Symboles acadiens - Fédération acadienne du Québec Inc. Entete
 
 
  Symboles acadiens  

          C’est à Memramcook au Nouveau-Brunswick lors de la première convention nationale en 1881, que l’Acadie se  dote d’une fête nationale, se donnant ainsi son tout premier symbole d’identité culturelle. En 1884 à Miscouche à l’Ile-du-Prince-Edouard, à l’occasion de la deuxième convention nationale, s’y ajoutent un drapeau, un hymne national, une devise et un insigne.

Le drapeau acadien

Il fut en l’occurrence le tout premier drapeau canadien! Retenant le bleu, blanc et rouge du drapeau français, celui de leur mère-patrie, les Acadiens y inscrivent une marque distinctive de la nationalité acadienne en y ajoutant l’étoile d’or dans le coin supérieur de la bande bleue, le bleu étant la couleur symbolique reliée à la Vierge Marie. L’étoile d’or, couleur du blason papal symbolise elle, la loyauté indéfectible du peuple acadien envers l’Eglise catholique romaine et plus particulièrement pour eux, symbolise aussi la Vierge Marie, sainte patronne des Acadiens.

 

La fête nationale des Acadiens

La Vierge Marie est celle que les Acadiens vénèrent et évoquent tout au long des malheurs qui s’abattent sur eux, plus particulièrement lors des événements de 1755. La fête de Notre-Dame de l’Assomption le 15 août, est donc tout naturellement retenue comme fête nationale. La Vierge Marie devient donc officiellement la sainte patronne des Acadiens.

 

L’hymne national acadien

L’Ave Marie Stella, cet hymne dédié à la Vierge Marie ne pouvait mieux figurer et symbolise bien le profond attachement des Acadiens envers cette dernière. En voici le texte tout d’abord en latin puis en français :

 

Latin

Ave Maris Stella,
Dei Mater Alma,
Atque semper Virgo,
Felix coeli porta. (bis)

Sumens illud Ave,
Gabriélis ore,
Funda nos in pace,
Mutans Evae nomen. (bis)

Solve vincla reis,
Profer lumen caecis,
Mala nostra pelle,
Bona cuncta posce. (bis)

Monstra te esse matrem,
Sumat per te preces,
Qui pro nobis natus,
Tulit nesse tuus. (bis)

Virgo singularis,
Inter omnes mitis,
Nos culpis solutos,
Mites fac et castos. (bis)

Français

Ave Maris Stella,
Dei Mater Alma,
Atque semper Virgo,
Felix coeli porta. (bis)

Acadie ma patrie,
À ton nom, je me lie,
Ma vie, ma foi sont à toi,
Tu me protégeras. (bis)

Acadie ma patrie,
Ma terre et mon défi,
De près, de loin tu me tiens,
Mon cœur est acadien. (bis)

Acadie ma patrie,
Ton histoire, je la vis,
La fierté, je te la dois,
En l’avenir, je crois. (bis)

Ave Maris Stella,
Dei Mater Alma,
Atque semper Virgo,
Felix coeli porta. (bis)

 

La devise

"L'UNION FAIT LA FORCE"

« L’union fait la force » est vraiment une devise qui caractérise bien le peuple acadien. Sans cette attitude de soutien les uns envers les autres et sans une solidarité à toute épreuve dans les pires moments, ce peuple n’aurait sans doute pas aujourd’hui la même image démographique.

 

L’insigne de l’Acadie

Choisi en 1884, il se porte à la boutonnière aux jours de fêtes. Il s’agit d’une bandelette de soie bleue arborant dans sa partie supérieure une étoile d’or cerclée de rayons ; sur la partie centrale figure un vaisseau voguant toutes voiles ouvertes, avec l’inscription « Acadie » sur son pavillon ; la devise « l’Union fait la force » se retrouve tout en bas et la tête de la bandelette est couronnée d’une rosette de ruban rouge et bleu.

 

Les armoiries de la Société nationale de l’Acadie

Ces armoiries furent dévoilées le 31 août 1996 par son Excellence, le très honorable Roméo LeBlanc, alors gouverneur général du Canada. « D’azur à une goélette d’argent habillée d’or soutenue de deux burèles ondées du même, arborant au grand mât une bannière d’argent flottante à senestre et inscrite ACADIE en lettres de sable, le tout surmonté de l’étoile de l’Acadie rayonnante d’or. Et pour devise : « l’UNION FAIT LA FORCE ». Et comme drapeau national de L’Acadie : le tricolore français (tiercé en pal d’azur, d’argent et de gueules) chargé au Canton de l’étoile de l’Acadie d’or. »
(source : Société nationale de l’Acadie).